Ce site utilise des cookies ok +info

La Boule de Cristal

La boule de cristal, quelques unes de ses prédictions

La boule de cristal a dévoilée le futur dans le passé.

Nous allons voir dans ce chapitre, quelques exemples de prédictions qu'elle a faite et qui s'avérèrent juste par la suite.

Boule de cristal et pyramide

Pour poser votre question à la boule de cristal, veuillez utiliser le bouton ci-dessous.

Posez votre question à la boule de cristal

Revenons dans le passé

Année 1298, voyage mon fils:

Un certain Étienne B., breton, s'ennuie tout le long de ses journées. Il se dit qu'il pourrait peut-être voyager, cela le changerait de son train train quotidien. Mais il n'est pas très sûre de lui.

C'est pourquoi il s'en va questionner la boule de cristal à ce sujet (Il est alors un grand amateur de cette forme de divination et connait personnellement un possesseur de cet objet). Mais arrivé au domicile du propriétaire il n'y a personne. Étienne demande à un voisin où donc est-il passé et celui-ci lui répond qu'il est parti pour un mois à Londres chez un ami. Soudain il ressent comme des sueurs froides. Il ne s'était pas alors rendu compte à quel point il donnait de l'importance à la boule de cristal.

Il n'en faut pas plus à notre jeune gaillard qui décide de prendre le premier ferry pour aller rendre visite à nos voisins anglais.

Mais une fois arrivé à la capitale britannique, Étienne apprend que le propriétaire de la boule de cristal a écourté son séjour pour raisons familiale et s'est rendu directement à Amsterdam. Notre jeune protagoniste se dit qu'il n'a pas le choix, qu'il n'a pas fait ce chemin pour rien et se décide à prendre le prochain bateau pour la hollande.

Après un long trajet, Étienne arrive enfin aux pays bas. Quelle est sa surprise lorsqu'il apprend que l'homme qu'il cherche est retourné en France.

Ni une, ni deux, voilà notre homme de nouveau sur les routes.

Il arrive enfin en France et contre toute attente le propriétaire de la boule de cristal est chez lui. Étienne peut enfin poser sa question:

- Est ce une bonne idée de voyager pour me changer les idées ?

La réponse est claire:

- Oui!

Notre jeune homme rentre alors chez lui, heureux d'avoir eut une réponse. Mais sur le chemin du retour il se dit qu'il va attendre un peu avant de voyager de nouveau car cette course poursuite l'a vraiment épuisé.

Année 1302, amour éternel:

Anne-Marie C. pose la question suivante: Vais je me marier cette année ?

La boule de cristal répond sans hésitation: OUI.

Il se trouve que 69 jours plus tard Christophe F. demanda à Anne-Marie si elle voulait être son épouse. Celle ci répondit par l'affirmative car elle était amoureuse de Christophe Filandru et qu'à cette époque quand on était amoureux cela se faisait bien de se marier.

Année 1358, bataille:

Un certains Ferdinand C. demande à la boule de cristal:

- Dois je y aller ?

Elle répond: Mieux vaut tard que jamais.

La bataille se livra à 10 km au sud de Poitiers. Malgré la fin que nous connaissons nous remarquons que ceci n'était qu'une bataille et que de son coté Ferdinand devait prendre en considération sa lenteur qui a pas mal gâchée la chose.

Ainsi aussi bien la victoire que la défaite sont à analyser de manière contradictoire.

La boule de crystal au soleil couchant

Année 1524, agriculture:

Jean Émile R. parle: Dois je donc couper mon herbe maintenant?

La boule de cristal s'empresse de dire: La météo me fait dire que OUI.

Jean Émile s'empresse alors de faire le foin et bien à lui cette décision car 3 jours plus tard non seulement il pleuvait des cordes mais de plus il y avait un vent à décorner les bœufs.

La boule de cristal venait peut être de sauver une moisson !

Année 1623, promotion:

Un certain Richelieu s'inquiète: Vais donc avoir un meilleur poste ?

Il se trouve que ce Richelieu s'embêtait un peu dans son travail du moment (un petit peu trop administratif) et espérait monter un peu en grade.

La boule de cristal n'eut pas d'hésitation et répondit: Sure ment !

A peine 5 semaines s'était écoulées que de simple guichetier notre ami Richelieu fut promu chef d'équipe. Quelle joie pour toute sa famille qui ne cessa de le féliciter.

Année 1789, cuisine:

Jean louis demande: Va t-il y avoir des changement cette année ?

La boule de cristal toujours sure d'elle répond: Oui mais ce ne sera pas ce que l'on croit même si l'on ne croit plus grand chose.

Je ne vous ferait pas l'offense de vous expliquer l'histoire. Mais notons tout de même que Jean Louis alors que depuis tout petit pensait devenir ébéniste se rendit compte qu'il était aussi très doué pour la cuisine.

Année 1799, la réponse:

Bob S. tourne en rond et ne peut faire son choix. C'est pourquoi il décide de rendre une petite visite à la boule de cristal.

Il pose sa question de manière simple, direct, sans faire de détour, sans passer par quatre chemins, sans faire des simagrées, sans essayer de noyer le poisson, sans raconter une histoire préliminaire de manière à introduire un sujet qui pourrait par exemple emmener à se poser une forme de question sur la structure même de la question.

NON: Il pose sa question directement, à la vitesse de l'éclair, sans tortiller, avec des mots qu'il avait choisi auparavant de manière à s'assurer de la clarté de son propos et qu'il n'y ai pas possibilité d'imaginer autre chose que la réalité même de ses dires. Il va de soit qu'il s'était éclairci la voix auparavant, d'une manière un peu grossière il faut l'avouer, en se raclant la gorge et crachant plusieurs fois par terre, car à l'époque ça se faisait bien. Il posa donc sa question à la boule de cristal avec cette clarté qu'à présent nous lui connaissons, et la réponse tomba comme un couperet à la vitesse de la lumière, une réponse sans appel (Car il faut vous dire que la boule de cristal ne répond de toute manière qu'une seul fois aux questions), une réponse net et précise: Peut-être.

Année 1801, en avance sur son temps:

Hector D. se tortille depuis plusieurs jours dans son lit. Il n'arrive pas a fermer l'œil, il a un problème qui lui trotte dans la tête et qu'il n'arrive pas à résoudre. Il aimerait bien réussir à inventer un appareil qui lui permettrait de simplifier son instrument de travail de manière à en faire un peut moins. Mais il ne trouve pas la formule pour arrivé à ce désir. Hector pourrait paraitre un peu faignant, vous me direz mais c'est grâce à cela que se font les inventions (en partie) et que vous pouvez lire ces quelques lignes sur un ordinateur par le biais d'internet (inventé par des faignants , l'armé) sans aller acheter un livre ce qui vous demanderait de bougez jusqu'au kiosque de votre quartier (ou vous n'êtes en plus pas sure de trouver l'histoire de la boule de cristal).

Et puis de toute façon Hector aimait passer son temps à faire des choses mais pas qui faisait mal au dos. De plus si il avait plus de temps après avec son invention, ce n'était que plus cool surtout qu'il lui restait à repeindre ce muret trop moche devant sa maison.

Hector n'étant donc pas spécialement masochiste, après une nouvelle nuit blanche s'en va voire sa voisine qui possède une boule de cristal. Et il parle de cette manière à la boule:

"Dis moi, oh toi, boule de cristal , qui est très jolie et qui brille, d'ailleurs brille tu dans la nuit ?".

La boule de cristal répondit "oui".

Et La voisine de Hector le ponctionna de 1 louis d'or.

Hector dit, "mais qu'est ce que c'est que cette histoire?".

La voisine répondit qu'à chaque question il fallait payer...

Hector fut un peu énervé mais paya et recommença. Il avait envie de parler à la boule de cristal mais il allait tenir sa langue. Ainsi il essaya de poser une question d'une manière un peu plus direct, pour ainsi dire la question pour laquelle il était au final venu.

"Boule cristal, oh toi grande boule de cristal...".

Et c'est alors que rentre dans la pièce le jeune toto qui est le fils de la voisine et il demande:

"Est ce que vous avez l'heure ?".

Alors la boule de cristal répond d'une manière claire et sans équivoque

"Non".

La voisine dit à son fils de sortir de la pièce et qu'il arrête de venir troubler le travail de sa maman.

Notre ami Hector qui commence à stresser un peu se remet à poser sa question:

"Boule de cristal, oh toi ma très chère boule de cristal, oh toi, pense tu que je vais trouver la solution à mon problème pour simplifier mon travail ?".

La boule de cristal répondit "Bien-sûre".

C'est alors qu'Hector rentra chez lui le cœur léger car il pensait qu'il allait enfin trouver sa réponse.

Le soir il alla dans son lit puis souffla la bougie qui était sur sa table de chevet. Cette nuit il dormit très très bien, comme un bébé. Pour vous dire la vérité Hector ne trouva jamais la solution à son problème et il en bava jusqu'à la fin dans son travail pénible. Mais au moins il dormi bien tout le reste de sa vie. De toute façon ce dont il avait besoin pour simplifier son travail et le rendre plus facile était un ordinateur. Hector avait un peu de prétention pour son époque.